[Pubs] : Kia et Facebook

Kia cite clairement facebook. Une première publicité TV complètement tournée vers la “ Communauté Kia ” sur Facebook. Une marque qui s’inspire des “ J’aime ”, malgré les restrictions du CSA Kia ne se prive pas de citer Facebook, nominativement, et par le logo et les boutons Like. Là où d’autres marques se contentent d’un simple « bouton Facebook » en fin de spot, Kia se fait plaisir.

Même si l’interdiction de citer Facebook et Twitter ne s’applique peut être que pour les programmes des chaînes (surtout service public car le groupe Canal et notamment Direct 8 ne s’en prive pas), voir une publicité clairement positionnée sur la vague sociale change un peu du paysage publicitaire habituelle, bien que disons-le cela reste assez léger. Cela dit, en comparaison avec les autres pays, nos publicités sont toujours beaucoup plus “ timides ” : il ne faut pas choquer… Mais accordons leur d’être “ précurseurs ”.

AddThis !

Vous vous demandiez quel plugin utiliser pour vos boutons Facebook ? Twitter ? ou Google ? (et d’autres)

AddThis, c’est un truc génial ! Grâce à ça vous avez tous les boutons de partage regroupés d’un seul bloc, donc plus besoin de se prendre la tête à installer 15000 plugins ! C’est relativement personnalisable et c’est super simple à installer !

Bref c’est rapide, simple et efficace, finit la galère des boutons qui bougent, qui ne comptent pas, qui ne fonctionnent tout simplement pas !

Vous l’aurez compris, c’est une recommandation pour vos blogs et sites !

Les 4 axes du Social Marketing

Le Social Marketing est apparu avec les réseaux sociaux. Les nouvelles technologies et l’évolution de notre mode de consommation influent sur les méthodes de vente. Nous ne sommes plus aujourd’hui dans une communication verticale. Avec le web 2.0 et 3.0, chaque internaute peut donner son avis. L’ère est au partage, à la recommandation. L’amorce avait été faite avec les forums, même si cela a pris une dimension beaucoup plus importante et plus personnelle, une boutique ne pourra pas supprimer un message de votre mur Facebook !

La publicité traditionnelle du « mon produit est le meilleur » ne fonctionne plus, il ne suffit plus de présenter un produit, il faut faire rêver le consommateur, le faire se sentir intégrer dans une communauté qui lui est propre et le mettre en confiance, car, un client heureux est un client qui revient ! Les marques n’ons plus d’autre choix que d’entrer dans nos vies.

 

1. La Social Strategy :

Il faut mettre en place les outils pour favoriser l’expérience sociale (utilisations des commentaires Facebook, boutons de partage Facebook, Twitter ou Google Buzz, etc). Il faut favoriser les échanges entre les utilisateurs, un produit aimé par un de vos amis a plus de chances de vous satisfaire, le partage permet donc de toucher facilement une cible susceptible d’aimer et d’acheter.

Le dialogue utilisateurs/entreprise doit s’ouvrir, la relation avec les clients ne se gère plus uniquement par téléphone ou échange d’emails. Les discussions instantanées, les messages privés ou les posts sur le mur de fan pages favorisent une réponse rapide.

Cette réponse rapide est possible si vous possédez une connaissance poussée de votre marque, de vos produits, de vos services.

 

2. Le Crowdsourcing :

Le crowdsourcing consiste à se servir de la créativité, la réactivité, la passion des internautes pour votre marque, vos produits ou vos services. C’est une publicité gratuite pour vous, et de qualité, elle touchera aussi très certainement plus facilement d’autres internautes qui pourraient être interessés parmi les amis de vos fans.

 

3. Motiver l’achat :

Se contenter de présenter un produit ne suffit plus, il faut aller chercher le client, attirer son attention. Tout le monde peut posséder un tas de choses, nous ne nous limitons plus à l’essentiel. La possession à « grande échelle » est de mise, même si on veut toujours tout moins cher. Quelques bons arguments peuvent vous aider à conclure une vente. Enfin, être transparent, la transparence c’est la confiance, une mauvaise image de votre marque peut vous couter très cher, ne pas assumer une erreur aussi !

 

4. Proximité et Réactivité :

Maintenant, il faut entrer en conversation avec vos clients, il faut aussi conserver et maintenir cette conversation. Vous devez aussi vous adapter à vos clients, leurs habitudes, leurs envies, prendre en compte leur lieu de résidence, et leurs valeurs. C’est le discours de la personnalisation, la globalité à tout va ne fonctionnera pas. Cependant, il faut savoir être assez perspicace pour déterminer le vrai du faux sur les profils de vos clients. Ne pas hésiter à demander de partager vos contenus peut augmenter votre visibilité.

Concernant la réactivité, il s’agit de prendre en compte les critiques de votre communauté et d’y répondre !

 

 

Cet article est inspiré du livre Guide pratique des réseaux sociaux, de Marc Fanelli-Isla.

Les réseaux sociaux et le CSA

C’est avec une info surprenante que j’ai commencé ma journée. Ce matin à la radio, j’entend que le CSA considère que prononcer « Facebook » et « Twitter » à la TV ou à la radio constitue une publicité clandestine :

« Renvoi sur les pages des réseaux sociaux : analyse du Conseil
Le Conseil a été saisi par une chaîne de télévision de la conformité à la réglementation en matière de publicité des renvois aux pages consacrées à ses émissions sur des sites de réseaux sociaux. Il considère que le renvoi des téléspectateurs ou des auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présente un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt un caractère publicitaire qui contrevient aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine.« 

Mais où allons nous ?

Une chose qui me chiffonne : je faisais déjà la remarque dans mon article sur le l’eG8. Le pays qui propose l’eG8, et en même temps qui fait l’HADOPI et ce décret. N’est ce pas juste un peu contradictoire ???

Billet de mauvaise humeur j’en conviens, mais ça m’exaspère de voir qu’un pas en avant (même un tout petit) est finalement gâché par 3 pas en arrière (et des grands cette fois)!

Twitter pour les CP

C’est à Dunkerque que cette expérience assez surprenant a vu le jour. Un instituteur de CP est à l’initiative de ce projet. Il apprend aux enfants à lire et à écrire grâce à cet outil. Ils échangent sur la vie quotidienne de la classe et leurs activités.

L’idée m’amuse beaucoup, je me demande si c’est vraiment la meilleure solution. Peut être parce que ce n’est pas l’utilisation que je fais de Twitter, peut être un outil de microblogging un peu différent et plus simple conviendrait mieux, car vraiment c’est une idée à exploiter.

Je constate aussi que pour une classe de CP ils ont un matériel informatique assez impressionnant…