La puissance Android

Pourtant apple-boy, j’ai finis par céder après longue réflexion pour un téléphone tournant sous Android. Si la différence de prix n’a pas vraiment été un facteur de mon choix, c’est plutôt le choix des applications qui m’a fait basculer, moi qui ne jurait que par la pomme.

Après quelques mois maintenant avec mon Galaxy S, mais je ne parlerai pas du téléphone en tant que tel bien qu’il soit un véritable carton au niveau des ventes, je ne regrette pas. Le seul point négatif qui me chiffonne un peu, mais encore une fois ce n’est pas Android le responsable, c’est l’obligation de faire les mises à jour sur un pc via Kies.

Bref, alors qu’Apple dominait largement le secteur avec ses iPhones et qu’on se demandait comment et combien de temps cela mettrai pour détronner la pomme, le petit robot vert est arrivé ! Et bien arrivé, c’est une diversité de mobiles conséquentes qui fait que l’OS de Google s’est si bien répandu.

La gratuité des applications, n’y ait pas pour rien, dans mon cas. On constate d’ailleurs que seulement 21% (source) des Android-users achètent au moins une application par mois, ce qui n’est finalement pas énorme ! Pas besoin de débourser des dizaines d’euros, on teste, on aime, ou pas et ça se passe bien comme ça, pas besoin de cracker son smartphone !

Un graphique interessant montre que 89% des utilisateurs Android sont satisfaits de leur jouet ! (par ici)

C’est clair, non ? Google est en constante hausse, et certains se risquent à dire que d’ici 2012, les utilisateurs Android seraient plus nombreux que les iPhone-users ! Pour l’info, c’était plus de 7 Millions de français sous Android en Janvier 2010 et 3 millions de personnes supplémentaires depuis (soit +23%). En même temps, début 2011, Apple repasse sous la barre des 30% de parts de marché en France

Sur ce, à vos smartphones !

Les joies de la NFC dans 5 ans !

Tout d’abord si vous ne savez pas ce qu’est la technologie NFC (Near Field Communication), c’est un système qui équipera d’ici quelques années les nouveaux smartphones et villes. Cette technologie fonctionne par ondes radio de très courtes portées (une dizaine de centimètres). Le principe est assez simple, il suffit de poser son téléphone sur la borne ou de l’approcher suffisamment.

Cela permettra de payer à la caisse des magasins, de récolter des bons de réductions, de synchroniser ses cartes de fidélité, de conserver ses titres de transports…

La question que je me posais était comment ça se passe si on se fait voler son téléphone ? Car en ayant un téléphone qui fait carte bleue, s’il est subtilisé, en plus de perdre le téléphone, les applications etc on se fait voler sa CB. Visiblement, on devrait pouvoir paramétrer pour les montants de moins de 20€ si on veut ou non valider avec un code, et pour les montants supérieurs cela serait obligatoire. Me voilà donc rassuré sur ce point !

 

Quand je lis ou que je vois les reportages sur la NFC, ça semble tellement génial que je me dis que ça va mettre du temps à arriver. Mais, le Galaxy S 2, ou le nouveau Nexus S, semblent déjà pouvoir en être équipé !

Laissons donc se développer ces nouveautés, et voyons si d’ici 5 ans, selon les estimations, nous pourrons utiliser notre cher smartphone pour payer notre pain, nos courses, ou notre ticket de bus !