La puissance Android

Pourtant apple-boy, j’ai finis par céder après longue réflexion pour un téléphone tournant sous Android. Si la différence de prix n’a pas vraiment été un facteur de mon choix, c’est plutôt le choix des applications qui m’a fait basculer, moi qui ne jurait que par la pomme.

Après quelques mois maintenant avec mon Galaxy S, mais je ne parlerai pas du téléphone en tant que tel bien qu’il soit un véritable carton au niveau des ventes, je ne regrette pas. Le seul point négatif qui me chiffonne un peu, mais encore une fois ce n’est pas Android le responsable, c’est l’obligation de faire les mises à jour sur un pc via Kies.

Bref, alors qu’Apple dominait largement le secteur avec ses iPhones et qu’on se demandait comment et combien de temps cela mettrai pour détronner la pomme, le petit robot vert est arrivé ! Et bien arrivé, c’est une diversité de mobiles conséquentes qui fait que l’OS de Google s’est si bien répandu.

La gratuité des applications, n’y ait pas pour rien, dans mon cas. On constate d’ailleurs que seulement 21% (source) des Android-users achètent au moins une application par mois, ce qui n’est finalement pas énorme ! Pas besoin de débourser des dizaines d’euros, on teste, on aime, ou pas et ça se passe bien comme ça, pas besoin de cracker son smartphone !

Un graphique interessant montre que 89% des utilisateurs Android sont satisfaits de leur jouet ! (par ici)

C’est clair, non ? Google est en constante hausse, et certains se risquent à dire que d’ici 2012, les utilisateurs Android seraient plus nombreux que les iPhone-users ! Pour l’info, c’était plus de 7 Millions de français sous Android en Janvier 2010 et 3 millions de personnes supplémentaires depuis (soit +23%). En même temps, début 2011, Apple repasse sous la barre des 30% de parts de marché en France

Sur ce, à vos smartphones !

La grand messe d’Apple

Hier était le jour de la Keynote d’Apple. Cette réunion qui présente les futurs produits, les nouveautés etc etc. Le rendez-vous des pro-Apple avait lieu hier soir à partir de 19h -heure française-. Après avoir tenté en vain de le regarder en live -et en américain- je me suis résigné à suivre -une partie- des infos en temps réel via MacG.

 

En bref, la sortie de Mac OS Lion sur toutes les machines de la pomme, avec les nouveautés qui vont bien, plus de 250 je crois -pour l’ensemble des produits-. L’iCloud, je vous passe les détails, mais c’est de la synchronisation de données, musiques, ebooks, et tout le reste entre les différents objets de la pomme (iPhone, iPad, Mac). Et enfin la dernière nouveauté concerne la nouvelle version de l’OS, l’iOS5. Pleins de réjouissances très amusantes et très attractives -si comme moi la pomme vous croque- !

Mais parlons plutôt de l’aspect « grand messe », car oui, on peut comparer ce rendez-vous à une messe, entendons nous bien, Apple n’est pas une religion, mais plutôt une secte ;). C’est toujours l’évènement très attendu par l’Applesphère, et toujours plein de surprises (pas d’iPhone 4GS ou 5 pour le moment, mais il y a de quoi se satisfaire en attendant). Si vous voulez la pomme c’est une communication béton, qui marche toujours, très « in », toujours en avance -ou presque, mais dans l’innovation-. Le seul hic, c’est le côté secte, si vous n’avez pas d’iPhone (comme moi), ni d’iPad (encore comme moi) à quoi va bien pouvoir vous servir l’iCloud ? Même si je suis –relativement- « pro Apple » je ne suis pas encore à coller des autocollants sur ma voiture -si si vous voyez ceux dont je veux parler-, ni à porter des tee shirts avec le logo -encore que, c’est parce que je n’en ai pas-. Le côté positif -hors technologies car je ne souhaite pas m’attarder sur l’éternel débat Mac vs PC -PC qui signifie me semble-t-il Personnal Computer et non « je suis sous Windows »– c’est que dans des moments comme ça on ne se sent pas seul. C’est un peu comme un match de foot, on est derrière notre écran et on attend, on guette, presque au point d’applaudir les news. Bien sûr j’exagère un peu -par rapport à mon cas-, tout ça pour dire qu’Apple a su créer une communauté, et que c’est ce qui fait qu’aujourd’hui la marque est si bien placée. C’est en effet la marque qui a le plus d’influence, devant Google, IBM, MacDo, Microsoft ou Coca (plus d’infos ici).