Google Music

Google Music corentinlu.fr

Google Music c’est le nouveau service de Google. On connaissait les images avec Picasa ou Google Images, les vidéos avec Youtube, et depuis Google Play les livres et les films.

Bibliothèque distante

Grâce à Google Music (ou Play Music) vous pouvez stocker gratuitement jusqu’à 20 000 titres sur votre espace de stockage. Il n’y a pas de limitation de quantité de Mo ou de Go. 20 000 titres cela correspond environ à 5700 titres, de quoi se faire plaisir.

Read more

Le contenu des articles

Une partie du référencement va être déterminée par votre contenu. Le travail de référencement est long et demande beaucoup d’énergie. N’espérez pas être référencé du jour au lendemain, même si vos articles sont très bien travaillés. Voici quelques conseils pour améliorer vos contenus rédactionnels.

Le contenu est ROI

Les moteurs de recherches sont de plus en plus performants et leur objectif premier est de répondre le plus précisément possible à la requête de l’internaute. L’importance d’avoir un contenu unique et utile est primordiale ! Pensez donc en rédigeant vos articles à ce que l’internaute va venir chercher.

Read more

Google Maps – Street Marketing

Ce projet a été réalisé dans le cadre de mes jurys de fin d’année (cepreco). La matière concernée était le graphisme publicitaire.

Sujet d’examen : Créer une campagne de Street Marketing

télécharger le pdf

Tout le monde connaît Google, mais ce n’est pas qu’un moteur de recherches. Les services Google présentent plusieurs dizaines d’outils. Une très large palettes d’activités pour les particuliers comme les professionnels, comme la gestion : de boîtes emails, d’agenda, de fichiers en ligne; le partage de photos ou de vidéos, et bien d’autres encore allant de la publicité au référencement en passant par le tracking etc.

télécharger le pdf

La puissance Android

Pourtant apple-boy, j’ai finis par céder après longue réflexion pour un téléphone tournant sous Android. Si la différence de prix n’a pas vraiment été un facteur de mon choix, c’est plutôt le choix des applications qui m’a fait basculer, moi qui ne jurait que par la pomme.

Après quelques mois maintenant avec mon Galaxy S, mais je ne parlerai pas du téléphone en tant que tel bien qu’il soit un véritable carton au niveau des ventes, je ne regrette pas. Le seul point négatif qui me chiffonne un peu, mais encore une fois ce n’est pas Android le responsable, c’est l’obligation de faire les mises à jour sur un pc via Kies.

Bref, alors qu’Apple dominait largement le secteur avec ses iPhones et qu’on se demandait comment et combien de temps cela mettrai pour détronner la pomme, le petit robot vert est arrivé ! Et bien arrivé, c’est une diversité de mobiles conséquentes qui fait que l’OS de Google s’est si bien répandu.

La gratuité des applications, n’y ait pas pour rien, dans mon cas. On constate d’ailleurs que seulement 21% (source) des Android-users achètent au moins une application par mois, ce qui n’est finalement pas énorme ! Pas besoin de débourser des dizaines d’euros, on teste, on aime, ou pas et ça se passe bien comme ça, pas besoin de cracker son smartphone !

Un graphique interessant montre que 89% des utilisateurs Android sont satisfaits de leur jouet ! (par ici)

C’est clair, non ? Google est en constante hausse, et certains se risquent à dire que d’ici 2012, les utilisateurs Android seraient plus nombreux que les iPhone-users ! Pour l’info, c’était plus de 7 Millions de français sous Android en Janvier 2010 et 3 millions de personnes supplémentaires depuis (soit +23%). En même temps, début 2011, Apple repasse sous la barre des 30% de parts de marché en France

Sur ce, à vos smartphones !

Google, une présence globale !

Google est de plus en plus présent sur le web, et ce n’est pas peu dire !

Tout le monde connaît bien sûr Google par son moteur de recherches, mais c’est loin d’être suffisant pour correspondre au géant de la Mountain View !

Google, c’est aussi : GMail, Earth, Maps, Chrome, Desktop, Picasa (ou Images), Vidéos, Actualités, iGoogle, Alerts, Analytics, AdSense, Talk, Reader, SketchUp, j’en passe et des meilleurs !

Je m’attarde un peu sur les outils tels que Google Docs/Tableur/etc, qui sont les nouveaux concurrents, d’Office. L’intérêt d’utiliser Google pour ces derniers outils c’est une rapidité, une fluidité, une solution de partage simple (et gratuite). Pas de prises de têtes entre les différentes versions de logiciels ou de compatibilité.

Google Apps

Un autre point fort est, bien entendu, l’extrême mobilité et facilité d’accès. Rien de plus simple que de partager directement mon document avec mes contacts Gmail, ils peuvent même l’éditer en même temps que moi. Disons le, c’est accessible vraiment partout (avec une connexion internet), ordinateurs, smartphones, tablettes.

Vous l’aurez compris j’opte largement pour les applications Google. Quoi de plus simple qu’une solution centralisée et gratuite ?? Vous avez tout, tout de suite, partout, et pour pas un centime.

 

 

Google+

C’est la nouveauté du moment, l’arrivée du réseau Google + !

En plus de l’aspect communautaire (partage de statuts, vidéos, photos, localisations etc), Google + permet de trier facilement les posts en fonction des « cercles », de faire des chats vidéos entre membres de bulles.

Il est bien sûr évident que Google+ est lié à votre compte Gmail, et donc Picasa ou Buzz.

Il ne reste plus qu’à attendre (pour vous) la sortie officielle, et ensuite les applications sur nos autres réseaux sociaux pour faire un partage global (Facebook, Twitter, Youtube etc).

Puisque vous n’avez peut être pas encore accès à Google+ et que je suis sympa, je vous montre à quoi ça ressemble en home.

capture Google+

Merci @kxrz (Florent Bertiaux) pour l’invitation 🙂

AddThis !

Vous vous demandiez quel plugin utiliser pour vos boutons Facebook ? Twitter ? ou Google ? (et d’autres)

AddThis, c’est un truc génial ! Grâce à ça vous avez tous les boutons de partage regroupés d’un seul bloc, donc plus besoin de se prendre la tête à installer 15000 plugins ! C’est relativement personnalisable et c’est super simple à installer !

Bref c’est rapide, simple et efficace, finit la galère des boutons qui bougent, qui ne comptent pas, qui ne fonctionnent tout simplement pas !

Vous l’aurez compris, c’est une recommandation pour vos blogs et sites !

Qu’est ce que le PageRank ?

Le PageRank (ou PR) est la méthode développée par Google pour classer les sites. Un système de notation de 0 à 10 est utilisé, plus la note est élevée, plus le site apparaitra dans les premiers résultats de Google. Cependant, cela ne « fonctionne » que pour des sites bienséants !

 

Comment ça fonctionne ?

Par système d’échanges de liens, plus vous avez de sites qui parlent de vous, plus vous avez de chances d’être bien classé. Sauf si on parle de vous en mal ! Après avoir lu plusieurs articles, il en ressort qu’il n’est pas utile de passer tout son temps à travailler son PR, cela se fait naturellement, il ne faut juste pas hésiter à partager et être généreux. Plus vos linkers seront bien pagerankés plus vous pourrez augmenter le votre.

Pour plus d’infos, je vous recommande ce site : PageRank

Le PR ne s’applique pas directement au site ne lui même mais plutôt aux pages qu’ils contient, vous remarquerez si vous faites des recherches que le PR varie d’une page à l’autre.

 

Vous pouvez améliorer votre PR en vous inscrivant sur des annuaires comme : WebRankInfo

Mon blog Corentinlu est listé dans la catégorie
Informatique
:

Geeks
de l’annuaire Se former au referencement

Punition pour Google

Suite à la découverte d’informations confidentielles dans les disques durs d’une voiture « Google Street View », la CNIL a condamné Google à une amende de 100 000 Euros. Autant dire une gouttelette d’eau dans l’océan qu’est Google. Franchement, bien que ça ne soit que mon avis, cette amende n’a aucun intérêt financier.

Dans ces données, il y avait en plus des photos Street View (qui vont très souvent parfois à des endroits privés) des données de connections, mots de passe, cookies, conversations de messageries etc, tout ce qu’il faut pour protéger sa vie privée !).

Bref, si vous ne le saviez pas encore, Google vous traque, et comme il est impossible d’effectuer une quelconque navigation (digne de ce nom) sans passer à un moment ou à un autre par Google, il ne reste que deux solutions : soit vous vous coupez du monde et vivez sur votre île déserte (cependant il se peut que vous apparaissiez sur des photos de Google mais comme vous n’aurez pas de connection internet vous ne le contrôlerez pas) soit vous l’acceptez et vous adaptez (ou non) vos mouvements sur le net !
Personnellement, je savais que Google ne se privait pas de garder nos données, comme vous (peut être) j’ai eu (autrefois) la naïveté de croire que le géant de Mountain View était tout beau et tout gentil, mais j’ai vite compris que ce n’était pas le cas, et j’ai décidé de vivre avec (sinon je ne serais pas en train d’écrire un article sur mon blog).

De toute façon les services Google sont bien trop développés pour que je cesse de m’en servir (GMail, Maps, Agenda, Reader, Analytics, AdSense, et j’en passe). Je ne suis pas près de m’arrêter !