Punition pour Google

Suite à la découverte d’informations confidentielles dans les disques durs d’une voiture « Google Street View », la CNIL a condamné Google à une amende de 100 000 Euros. Autant dire une gouttelette d’eau dans l’océan qu’est Google. Franchement, bien que ça ne soit que mon avis, cette amende n’a aucun intérêt financier.

Dans ces données, il y avait en plus des photos Street View (qui vont très souvent parfois à des endroits privés) des données de connections, mots de passe, cookies, conversations de messageries etc, tout ce qu’il faut pour protéger sa vie privée !).

Bref, si vous ne le saviez pas encore, Google vous traque, et comme il est impossible d’effectuer une quelconque navigation (digne de ce nom) sans passer à un moment ou à un autre par Google, il ne reste que deux solutions : soit vous vous coupez du monde et vivez sur votre île déserte (cependant il se peut que vous apparaissiez sur des photos de Google mais comme vous n’aurez pas de connection internet vous ne le contrôlerez pas) soit vous l’acceptez et vous adaptez (ou non) vos mouvements sur le net !
Personnellement, je savais que Google ne se privait pas de garder nos données, comme vous (peut être) j’ai eu (autrefois) la naïveté de croire que le géant de Mountain View était tout beau et tout gentil, mais j’ai vite compris que ce n’était pas le cas, et j’ai décidé de vivre avec (sinon je ne serais pas en train d’écrire un article sur mon blog).

De toute façon les services Google sont bien trop développés pour que je cesse de m’en servir (GMail, Maps, Agenda, Reader, Analytics, AdSense, et j’en passe). Je ne suis pas près de m’arrêter !