Mac OS Lion, les bons points

Après une petite hésitation, je me suis finalement laisser tenter par cette nouvelle mise à jour. C’est après 2 bonnes heures d’attente que j’ai enfin pu lancer l’installation qui se fait en 30 ou 40 minutes normalement.

 

Mac OS X Lion écran accueil
écran d'accueil sous Mac OS Lion

En plus d’un tout nouveau design, vous l’aurez constaté, nous avons maintenant droit à l’affichage de l’heure, du wifi et du niveau de charge de la batterie.

Ensuite, ce qui change à première vue, c’est tout le design des boutons : les petites croix, le – et le + ont légèrement changés, les boutons de validation également, plus carrés.

Le nouveau Finder, tout en gris
Nouveaux boutons, plus carrés

Autre nouveauté plutôt intéressante, le mode plein écran : dites au revoir à la barre des tâches et au dock, il est possible maintenant de naviguer, par exemple, en plein écran sans parasites ! C’est pratique pour les macbook par exemple !

 

Le nouveau Safari ! Je dois avouer que j’hésite à quitter Chrome, pour une seule raison : le bouton « listes de lecture »

Safari, et les listes de lecture

Arrive ensuite, et ça vous l’aviez surement déjà vu, le Launchpad ! Cette petite application qui vous permet de voir vos applications. Si là je suis moins convaincu que le reste, c’est parce qu’ayant eu pendant longtemps le dossier application dans mon dock je ne trouve pas vraiment d’intérêt… Oui, c’est beau, ça fait un peu iPad quand même cette histoire.

Launchpad
Launchpad - dossier


Vient ensuite, le Mission Control qui prend un peu la place de l’affichage de toutes les fenêtres et de Spaces. Plutôt convaicu !

Mission Control

 

FaceTime arrive aussi sur les Macs, là par contre je n’ai pas testé donc je ne suis pas bien placé pour donner mon avis.

Les préférences Systèmes ont changées quelque peu aussi, d’ailleurs, le mode de scroll est inversé ! Bizarrement, sur un smartphone ça ne me dérange pas, mais sur mon ordinateur, avec la souris j’ai été assez perturbé. Encore une façon de faire « iPad ». Cependant cette petite option est facilement décochable. Pour les anciens MacBook, comme le mien, qui disposent du bouton central, pas possible de faire du multitouch à plus de 2 doigts, et encore…

 

La sauvegarde automatique est par contre une très très bonne idée !!! Et pour pousser un peu plus le vice, votre mac peut maintenant vous rouvrir les fenêtres que vous aviez laissées ouvertes à son extinction.

Il ne vous reste plus qu’à vous munir de 24€ (en arrondissant de quelques centimes) et cette mise à jour est pour vous.

Je constate cependant, avec regrets, que les Macbook ont disparus de l’Apple Store.

 

 

Et vous, cette mise à jour vous en pensez quoi ?

[Edit : Safari corrige les fautes que vous pourriez faire en tapant, comme sur les claviers tactiles des smartphones]

La grand messe d’Apple

Hier était le jour de la Keynote d’Apple. Cette réunion qui présente les futurs produits, les nouveautés etc etc. Le rendez-vous des pro-Apple avait lieu hier soir à partir de 19h -heure française-. Après avoir tenté en vain de le regarder en live -et en américain- je me suis résigné à suivre -une partie- des infos en temps réel via MacG.

 

En bref, la sortie de Mac OS Lion sur toutes les machines de la pomme, avec les nouveautés qui vont bien, plus de 250 je crois -pour l’ensemble des produits-. L’iCloud, je vous passe les détails, mais c’est de la synchronisation de données, musiques, ebooks, et tout le reste entre les différents objets de la pomme (iPhone, iPad, Mac). Et enfin la dernière nouveauté concerne la nouvelle version de l’OS, l’iOS5. Pleins de réjouissances très amusantes et très attractives -si comme moi la pomme vous croque- !

Mais parlons plutôt de l’aspect « grand messe », car oui, on peut comparer ce rendez-vous à une messe, entendons nous bien, Apple n’est pas une religion, mais plutôt une secte ;). C’est toujours l’évènement très attendu par l’Applesphère, et toujours plein de surprises (pas d’iPhone 4GS ou 5 pour le moment, mais il y a de quoi se satisfaire en attendant). Si vous voulez la pomme c’est une communication béton, qui marche toujours, très « in », toujours en avance -ou presque, mais dans l’innovation-. Le seul hic, c’est le côté secte, si vous n’avez pas d’iPhone (comme moi), ni d’iPad (encore comme moi) à quoi va bien pouvoir vous servir l’iCloud ? Même si je suis –relativement- « pro Apple » je ne suis pas encore à coller des autocollants sur ma voiture -si si vous voyez ceux dont je veux parler-, ni à porter des tee shirts avec le logo -encore que, c’est parce que je n’en ai pas-. Le côté positif -hors technologies car je ne souhaite pas m’attarder sur l’éternel débat Mac vs PC -PC qui signifie me semble-t-il Personnal Computer et non « je suis sous Windows »– c’est que dans des moments comme ça on ne se sent pas seul. C’est un peu comme un match de foot, on est derrière notre écran et on attend, on guette, presque au point d’applaudir les news. Bien sûr j’exagère un peu -par rapport à mon cas-, tout ça pour dire qu’Apple a su créer une communauté, et que c’est ce qui fait qu’aujourd’hui la marque est si bien placée. C’est en effet la marque qui a le plus d’influence, devant Google, IBM, MacDo, Microsoft ou Coca (plus d’infos ici).